Skip to content

Monthly Archives: March 2008

VEOLIA – Groupe 1 – Optimiser l’utilisation des déchets comme source d’énergies alternatives et de réduction des gaz à effet de serre

What better way to spend a snowy day than indoors playing your favorite games at online casinos? You could even win cash prizes!

Les ressources et matières premières sont de plus en plus rares, aussi apparaît-il comme indispensable de modifier nos habitudes de consommation et de production, et d’ouvrir la voie à de nouvelles productions, respectueuses du développement durable. Il est à ce titre important de reconnaître la place du secteur des déchets comme producteur d’énergies alternatives.

Appliquée aux résidus des opérations de valorisation matière et organique, ou dans le cas où ces opérations ne sont pas réalisables à des conditions économiques ou environnementales satisfaisantes, la valorisation énergétique des déchets doit être encouragée. Elle participe en effet au développement des énergies renouvelables et à la réduction des émissions de gaz à effet de serre, et permet d’éviter l’utilisation de combustibles fossiles.

La valorisation énergétique des déchets englobe plusieurs modes de traitement et concerne à la fois les déchets dangereux et non dangereux. Elle va de la captation du biogaz issu de la méthanisation, à l’incinération avec récupération d’énergie en passant par la production de biocarburants et de combustibles issus de déchets. La biomasse, qui inclut un grand nombre de produits provenant de l’exploitation forestière ou agricole, ainsi que de la fraction organique des flux de déchets industriels ou municipaux, peut, après des traitements avancés, être transformée en combustible pour produire de la chaleur, de l’électricité ou encore en carburant pour les transports. Les différentes utilisations possibles dépendent des technologies disponibles et du type de biomasse primaire utilisée…