Skip to content

VEOLIA – Groupe 1 – Réduire les émissions du transport des déchets, par le développement du transport multimodal et l’utilisation des carburants propres

Le secteur des transports représente une part importante des émissions de GES. Il est donc impératif de parvenir à une réduction des émissions de ce secteur. Plusieurs solutions sont d’ores et déjà disponibles, il convient d’y recourir et d’encourager leur développement.

La raréfaction des ressources en combustibles fossiles, la prise de conscience des impacts environnementaux sont autant de données qui plaident pour un développement rapide des énergies renouvelables, parmi lesquelles l’énergie produite à partir de la biomasse (produits provenant de l’exploitation forestière ou agricole, ainsi que de la fraction organique des flux de déchets industriels ou municipaux).

Inciter aux modes de transports alternatifs des déchets, fret ferroviaire ou fluvial, permet de réduire fortement les émissions de GES. A cela s’ajoute l’utilisation des carburants alternatifs qui doit être encouragée (GNV, biodiesel, biogaz). A titre d’exemple, le gaz naturel, énergie primaire qui n’exige pas de transformation comparé aux carburants traditionnels, réduit potentiellement de 50% les émissions d’oxyde d’azote, également. Le mode de transport par canalisation du GNV permet également à ce carburant d’avoir un impact sur l’environnement nettement plus faible que les carburants distribués par camions-citernes.